21/02/2010

24 gurus - partie 10

Note : certaines parties de la classe difficiles à traduire sont restées en anglais, en bleu.

 

Hare Krsna mataji et prabhuji.

 

Veuillez s'il vous plait accepter nos humbles obéissances. Toutes gloires à Srila Prabhupada et à Srila Gurudeva.

 

Dans la suite de la série sur « les leçons des 24 gurus », aujourd’hui, méditons sur les leçons apprises par le brahmana Avadhutha de son maître spirituel suivant, le soleil.

 

Dans la Srimad-Bhagavatam (SB_11.7.50), il dit :

 

gunair gunaan upaadatte / yathaa-kaalam vimuncati
na teshu yujyate yogi   / gobhir gaa iva go-patih

 

« Tout comme le soleil fait évaporer des quantités importantes d’eau avec ses puissants rayons et plus tard rend l’eau sous forme de pluie, de manière similaire, une personne sainte accepte toutes sortes objets matériels avec ses sens matériels, et le moment venu, quand la personne appropriée l’approche pour les récupérer, il les lui retourne. Par conséquent, en acceptant et abandonnant les objets des sens, il n’est pas empêtré. »

 

La première leçon à apprendre du soleil est de ne pas avoir le sens de [false propietorship]. Qu’importe l’opulence ou le talent auxquels nous avons été dotés dans cette vie – tout nous est venu de Sri Krsna. Comme Il est le propriétaire – il est vraiment approprié de les utiliser à Son service. Au lieu de les utiliser pour Lui, si nous les utilisons pour notre plaisir, alors ce n’est rien d’autre que du vol. En listant les qualités qui Lui font le plus plaisir, le Seigneur Krsna dit dans la Bhagavad-Gita (BG_12.13-14) :

 

adveshtaa sarva-bhutaanaam / maitrah karuna eva ca
nirmamo nirahankaarah / sama-duhkha-sukhah kshami

santushtah satatam yogi / yataatmaa drdha-nishcayah
mayy arpita-mano-buddhir / yo mad-bhaktah sa me priyah

 

« Celui, envieux de rien, qui se comporte avec tous en ami bienveillant, qui de rien ne se croit le possesseur, qui du faux ego est affranchi et dans la joie comme dans la peine reste le même, qui, plein de pardon, toujours connaît le contentement, qui avec détermination est engagé dans le service de dévotion, et dont le mental et l'intelligence sont en accord avec Moi, celui-là M'est très cher. »

 

Dans ce verset, le terme « nirmama » - fait référence à celui qui est libre du sens de propriété [refers to being free from the sense of proprietorship]. La plupart des problèmes dans la vie sont dus à ce « mama ». Nous pensons que tout nous appartient et que nous avons le droit/pouvoir de les utiliser selon nos caprices et fantaisies. Dans la teneur et portée forte du verset SB_1.1.14, Srila Prabhupada dit : « Tout est relié à Lui et tout a son identité en Lui. »

 

Que ce soit notre famille, maison, travail, amis ou notre propre corps – tout est relié à Lui et a son identité en Lui. Toutes les choses précédentes ont seulement leur valeur ou signification si elles sont utilisées pour Krsna et en relation avec Lui. Ailleurs il y a ni vie, ni valeur pour ces choses. Avec Krsna, nous sommes des héros, sans Lui, nous sommes de gros zéros. Donc juste comme le soleil prend une grande quantité d’eau de la Terre par évaporation, renvoie tout de même l’eau sur Terre sous forme de pluies, nous devrions réaliser que tout ceux qui nous est accordés dans cette vie nous est venu comme un cadeau de Sri Krsna et donc nous devrions les Lui retourner en les utilisant convenablement dans Son service au lieu de les utiliser improprement.

 

Par la volonté de Krsna, nous continuerons sur les leçons des autres gurus dans les prochains mails.

 

Merci beaucoup. Bien à vous, au service de Srila Prabhupada et de Srila Gurudeva.

 

Kalacakra Krsna das et Sudarshana devi dasi.

18:31 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.