21/02/2010

24 gurus - partie 06

Note : certaines parties de la classe difficiles à traduire sont restées en anglais, en bleu.

 

Hare Krsna mataji et prabhuji.

 

Veuillez s'il vous plait accepter nos humbles obéissances. Toutes gloires à Srila Prabhupada et à Srila Gurudeva.

 

Dans la suite de la série sur « les leçons des 24 gurus », méditons sur les leçons apprises par le brahmana Avadhutha de son maître spirituel suivant, le feu.

 

Le feu est très puissant parmi les 5 grands éléments. Il brûle tout ce qui rentre en contact avec lui, de plus, il n’est pas contaminé et ne s’éteint pas même si des choses sales y sont jetées. Au contraire, il brûle n’importe quelle substance qui lui est jetée et continue de luire et garde sa qualité d’être fougueux. Il y a 3 versets dans la Srimad-Bhagavatam (SB_11.7.45-47) qui compare les qualités d’une personne sainte au feu. Dans la SB_11.7.45, le brahmana Avadhutha dit :

tejasvi tapasaa deepto / durdharshodara-bhaajanah
sarva-bhakshyo 'pi yuktaatmaa / naadatte malam agni-vat

 

« Les personnes saintes deviennent puissantes en exécutant les austérités. Leur conscience est ferme parce qu’ils n’essaient pas de jouir quoi que ce soit dans le monde matériel. De tels sages libérés acceptent la nourriture qui leur ait offerte par destin et si par hasard il se trouve qu’ils mangent de la nourriture contaminée, ils ne sont pas affectés, tout comme le feu, qui brûle toutes les substances contaminées qu’on pourrait lui offrir. »

 

Les dévots saints exécutent un service de dévotion enflammé. Ils utilisent leur sens uniquement pour Krsna et toutes leurs activités sont destinées à plaire à Krsna [all their activities are meant to please Krishna]. Ils font des austérités extrêmes pour accomplir des services ardus pour propager les gloires du Seigneur Suprême et avec cette austérité et détermination leur ardent service dévotionnel n’est jamais éteint. Nous pouvons voir plusieurs fois que les dévots qui accomplissent une intense austérité, apparaissent radieux et brillant [effulgent and glowing] par le pouvoir de leur ardente dévotion. Même pour manger, comme mentionné dans le verset ci-dessus, ils ne mangent que la nourriture qui a d’abord été offerte au Seigneur, juste pour maintenir le corps et l’âme ensemble. Ils sont satisfaits avec n’importe quel repas (qu’ils soient savoureux ou non) qu’ils ont pour la journée. De temps en temps, même s’ils mangent de la nourriture contaminée ou périmée, celle la aussi peut être digérée par le pouvoir du service de dévotion et par la miséricorde bienveillante de Krsna dans la forme du feu digestif. Ce n’est pas les pures dévots sont négligents sur ceux qu’ils mangent, mais ils ont une foi inébranlable en Krsna qu’Il les protégera de tous les dangers s’ils accomplissent un service dévotionnel sincère.

 

Dans la Bhagavad-Gita (BG_15.14), le Seigneur Krsna dit :

 

aham vaishvaanaro bhutvaa / praaninaam deham aashritah
praanaapaana samaa yuktah / pacaamyannam catur vidam

 

« Je suis, en chaque corps animé, le feu de la digestion, et aussi le souffle vital, inspiré comme expiré. Ainsi, je fais l'assimilation des quatre sortes aliments. »

 

Srila Prabhupada explique magnifiquement ce verset dans la teneure et portée : « Nous comprenons, à la lumière du shastras qu'est l'Ayur-veda, qu'il est un feu dans l'estomac, lequel digère toute nourriture. Que ce feu soit calme, et la faim ne se manifeste pas; qu'il prenne de la vigueur, et la faim se fait ressentir. Et parfois, lorsque le feu cesse de brûler comme il le doit, nous devons subir un traitement. Mais sachons que dans ces différents états, ce feu représente toujours Dieu, la Personne Suprême. […]En effet, si le Seigneur Suprême ne permettait pas la digestion, il lui serait impossible de se nourrir. »

 

Par conséquent, c’est en fin de compte, le Seigneur Suprême situé dans notre estomac en tant que feu qui digère les différents aliments. En fonction de notre mentalité, Krsna change la puissance du feu dans l’estomac. Si nos pensées sont mauvaises, la première chose qui se passe est qu’on a des problèmes d’indigestion et mal à l’estomac. C’est parce que le feu dans l’estomac est affecté par nos pensées et comportement. D’autre part,  si notre service de dévotion est intense et notre austérité inébranlable, alors Krsna digère charitablement même la nourriture indigeste. Un exemple vraiment frappant est celui de Srila Raghunatha dasa Goswami qui a mangé le prashad du Seigneur Jagannath à Puri. Le prasadam invendu du Seigneur Jagannath qui était en train de se décomposer après quelques jours fut jetés aux vaches. Mais les vaches aussi n’en voulaient pas à cause de l’odeur pourrie. Raghunatha dasa Goswami aurait amené ce prasadam à la maison pour le laver et l’honorer. Manifestement, à cause de son service de dévotion puissant, le Seigneur Jagannath le protégea de toutes sortes de maladies qui auraient normalement surgis. Sri Caitanya Mahaprabhu était extrêmement reconnaissant de Raghunatha dasa Goswami qu’Il rentra dans sa maison et de force a chopé le prasadam décomposé que dasa Goswami était en train de manger et L’honora.

 

Même si nous ne pouvons pas imiter de telles austérités extrêmes de dévots saints comme Srila Raghunatha dasa Goswami, nous pouvons au moins appliquer les principes pour accroître notre austérité dans le service de dévotion.

 

C’est une austérité d’être satisfait avec n’importe quoi que l’on possède de la providence et aussi de rester à distance de la gratification des sens. Pour accroître notre austérité, nous devrions faire les activités dans le service de dévotion pour lesquelles notre esprit dit : « ce n’est pas possible ». Supposons que nous ne pouvons pas nous s’asseoir et chanter une heure d’affiée, nous pouvons commencer par 1 ou 2 tours et graduellement augmenter la durée du chant. Une austérité reste une difficulté à faire seulement si nous ne sommes pas réguliers à l’accomplir. Si on le fait régulièrement, cette activité austère devient normale et bienheureuse. Encore une fois, nous ne devons pas être complaisants à accéder à un certain niveau. L’austérité est une activité continue et le plus on en fait, le plus puissant, ardent et bienheureux sera notre service de dévotion.

 

Par la volonté de Krsna, nous continuerons sur les leçons des autres gurus dans les prochains mails.

Merci beaucoup.

 

Bien à vous, au service de Srila Prabhupada et de Srila Gurudeva.

 

Kalacakra Krsna das et Sudarshana devi dasi.

 

16:22 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.