13/02/2010

l’austérité du discours 02

Hare Krsna mathaji et prabhuji,

Veuillez accepter mes humbles obéissances. Toutes gloires à Srila Prabhupada et à Srila Gurudev.

C’est la suite de notre précédent mail sur « l’austérité du discours » basé sur une classe donnée par H.G.Vaijayanthimala Devi Dasi mathaji au sujet des prières d’Hanumanji (Srimad Bhagavatam - SB 5.19). Dans le précédent mail, nous avons vu comment Hanumanji a apporté le vishram (le repos) au Seigneur Rama. Dans ce mail, nous verrons qu’Hanumanji l’apporte aussi à Sita mata et à Bharathji.

Hanumanji est une personne très puissante avec un mélange de pouvoir, d’intelligence et d’humilité et par-dessus tout, une dévotion imperturbable aux pieds de lotus du Seigneur Rama. Nous ne voyons pas ce mélange chez quelqu’un dans le monde matériel. Quelqu’un peut être fort mais il pourrait ne pas être humble. Quelqu’un peut être grandement intelligent mais il peut ne pas être fort. Quelqu’un peut être humble mais il peut ne pas être intelligent. Quelqu’un peut être humble mais il peut ne pas être attaché au service de dévotion. Mais Hanumanji est un mélange merveilleux de ces 4 qualités. Juste en pensant à Hanumanji, nous obtiendrons l’intelligence, la force physique, la gloire, le courage, l’audace, nous serons aussi actifs, libres des maladies, nous aurons un discours éloquent et par-dessus tout une dévotion sans mélange au Seigneur Suprême.

Hanumanji apporte le Vishram à Sita mataji.

Sita est la mère de tout l’univers et est appelée Jagan maatha. Sita a été enlevée par Ravana et placée à Ashoka vana. Tous les rakshasis la torturaient complètement de jour comme de nuit. Ravana avait aussi l’habitude de venir la voir tout les jours pour lui demander de l’épouser. Elle endurait tous les problèmes. Sita a une personnalité si sensible, elle a été élevée si convenablement par le roi Janaka. Le roi Dasaratha a aussi bien pris soin d’elle. Donc elle ne pouvait plus tolérer toutes ces difficultés. A un moment, elle a même essayé de se donner la mort. Elle a essayé d’enrouler ses cheveux autour de son cou et de se pendre à l’arbre Shimshuba. C’est à ce moment qu’Hanumanji arriva. Il vit à quel point Sita mata souffrait. Il voulut l’empêcher de se suicider. Hanumanji utilisa son intelligence pour l’arrêter selon le temps, le lieu et les circonstances. Il pensa à de nombreux plans. Mais tous effraya Sita. Alors il pensa que la seule chose qui pouvait apaiser toute entité vivante est la glorification du Seigneur Rama. Donc il décida de réciter complètement le Ramayana à Sita mataji.

Dans le Srimad-Bhagavatam (SB 12.12.50) :

tad eva ramyam ruchiram navam navam
tad eva shashvan manaso mahotsavam
tad eva shokaarnava-shoshanam nrnaam
yad uttamahshloka-yaso nugiyate

« Ces paroles qui décrivent les gloires de Dieu, la Personne Suprême renommée, sont plaisants, savoureux et toujours frais. En effet, ces paroles sont un perpétuel festival pour l’esprit et il assèche l’océan de misère ».

Donc le Rama katha donne un festival pour son esprit. Son attention aussitôt saisie, elle arrêta de se pendre. De cette manière, Hanumanji apporta le vishram à Sita mataji et sauva sa vie.

Hanumanji apporte le Vishram à Bharathji.

Le Seigneur Rama et Lakshmanji ont été envoyé dans la forêt. Bharathji demanda au Seigneur Rama de l’emmener avec eux. Mais Rama refusa et lui demanda de gouverner Ayodhya. Bharata exécuta l’ordre de son frère et décida d’amener les sandales de Rama à Nandigram. Mais Bharata posa une condition qu’une fois les 14 années passées, il n’attendra pas un instant de plus et le Seigneur Rama devra être présent ici. S’il ne voit pas Rama, il entrera dans le feu et abandonnera sa vie. Telle fut la condition soumise par Bharata au Seigneur Rama. Ensuite, il se retira pour aller à Nandigram.

A la fin des 14 années, Rama promis à Bharadvaj qu’Il lui rendra visite à son ashram. Donc Rama y alla. Bharadvaj était si content et il demanda à Rama de rester pour une nuit. Rama a aussi accepté. Maintenant il se souvenait de Bharata. Rama sait que Bharata était prêt à entrer dans le feu à tout moment pour abandonner sa vie. Il appela Hanumanji et lui demanda d’informer Bharata que Rama viendra le lendemain. Immédiatement, il exécuta l’ordre du Seigneur Rama et vola jusqu’à Nandigram. Là il vit Bharata prêt à se jeter au feu. Il ne savait pas quoi faire. Puis, il pensa encore que le seul moyen d’attirer l’attention d’une entité vivante est la vibration sonore du Rama katha. Encore il récita le Ramayana complètement. Hanumanji aimait à le réciter. Il trouve toujours l’occasion de parler du Rama katha depuis le début. Ecoutant ce Rama katha, Bharata a aussitôt cessé de rentrer dans le feu. De cette manière, Hanumanji apporta le vishram à Bharathji et sauva sa vie.

Hanumanji aime toujours écouter ou réciter le Rama katha. C’est pourquoi même maintenant, chaque fois qu’il y a un Ramayan pravachan, nous mettons un autre banc décoré en bois pour que Hanumanji puisse s’asseoir.

yatra yatra raghunaatha-kirtanam
tatra tatra krta mastakaanjalim
baashpa vaari paripurna-locanam
maarutim naamada raakshasa-antakam

« Je me prosterne devant Maruti (Hanuman), celui qui donne la morts aux rakshasas (démons), qui avec la tête baissé, les mains jointes en adoration, et les yeux débordants de larmes,  fréquente tout les lieux où le nom de Rama est glorifié ».

Merci beaucoup.

Bien à vous, au service de Srila Prabhupada et de Srila Gurudeva.

Anuradha Devi Dasi. Abu Dhabi.

12:00 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.