13/02/2010

l’austérité du discours 01

Hare Krsna mathaji et prabhuji,

Veuillez accepter mes humbles obéissances. Toutes gloires à Srila Prabhupada et à Srila Gurudev.

Lors de notre classe au « Rukmini Sabha » à Abu Dhabi, nous avons agréablement débuté les discussions aux sujets des prières d’Hanumanji du Srimad-Bhagavatam. Je vais tenter de retranscrire ici la classe de H.G.Vaijayanthimala Devi Dasi mathaji, qui s’est déroulée la semaine dernière.


Il a parlé du chapitre 19 du chant 5 de la Srimad-Bhagavatam (S.B. 5.19) intitulé : « Une description de l’île de Jambudvipa ». C’est le « Kimpurusa-varsa » où Hanumanji et Arstisena adorent le Seigneur Rama.


Le Ramayana est mondialement connu. Les japonais en ont même fait un film d’animation. Il a la qualité de saisir l’attention de toutes les entités vivantes sans discriminations. Tout le monde aime à l’écouter. Le Ramayana a eu lieu pendant le Treta-yuga mais même aujourd’hui on peut encore l’étudier car il garde toute sa fraicheur. C’est la puissance du Seigneur Rama.


Il y a un joli couplet où Maharaj dit: « visha jaise ye duniya mein nahi hei aaraam ka sthaan, vish ke sath ram mile to, hojaaye vishraam”. Cela signifie que le monde matériel est plein de poison. Donc il n’y a ni repos, ni paix dans ce monde. Mais avec le poison, si nous avons Rama, alors nous deviendrons complètement relaxés et apaisés. Le mot même de Rama évoque celui qui est à la source du plaisir. Mais il y a aussi une personne qui apporte le « vishram » (le repos) à Rama. Ce n’est personne d’autre qu’Hanumanji qui le Lui apporte.

 

Ce n’est pas le fait qu’Hanumanji est supérieur au Seigneur Rama, mais Rama aime à glorifier Ses purs dévots. Au verset S.B.5.19.1, Sukadeva Goswami parle d’Hanumanji en tant que « parama-bhagavata ». Cela signifie que les grands dévots sont célébrés à travers l’univers. Haumunan représente la pureté du service de dévotion. Quel que soit le verset énoncé par Sri Krsna dans les 700 versets de la Bhagavad-Gita, Hanuman en est juste une personnification. Nous pouvons tous apprendre par cœur ces versets mais Hanumanji lui les a mis en pratique. Si nous regardons les activités d’Hanumanji, nous pouvons très bien comprendre ce que Krsna dit dans la Bhagavad Gita et la Srimad-Bhagavatam.

Il exécute le service de dévotion sans rien attendre en retour. Son seul but est que le Seigneur Rama soit satisfait ou content. Son cœur est complètement pur. Nous allons voir comment il apporte le « vishram » à Rama dans cette offrande du Granthraj. Dans la prochaine offrande, nous allons voir comment il l’apporte à Sita et à Bharatji.

 

L’inquiétude de Rama est que Sita a été enlevée et qu’elle est à Ashoka Vana. Hanumanji est la personne qui l’a retrouvé. Il apporta la nouvelle au Seigneur Rama. Il a communiqué ce message si gentiment. Il dit : « J’ai vu Sita », dans le Ramayana de Valmiki, il est dit : « drshta sita ». Hanumanji n’a pas dit que Sita a été vu. Parce que Rama est déjà anxieux, supposons qu’Hanumanji ait commencé sa phrase avec le nom Sita, alors de nombreuses pensées auraient parcouru l’esprit de Rama sur ce qui a pu lui arriver, même si cela prend juste une seconde pour que le second mot soit entendu.

Il a pu pénétrer le cœur de Rama profondément pour comprendre Ses sentiments. C’est de cette manière que nous devons exécuter notre service de dévotion. Nous devons aller dans le cœur du Seigneur ou du maître spirituel et voir ce qu’Il veut. De la, nous pouvons nous rendre compte à quel point Hanumanji est éloquent. Les discours d’une personnalité cultivé est différent d’une personnalité ignorante. C’est pourquoi Srila Prabhupada a dit dans une de ces teneurs et portée dans la Bhagavad-Gita que l’on reconnait si un homme est idiot ou non, dès qu’il ouvre la bouche. Donc l’austérité du discours est très importante.


Krsna dit au verset 15 du chapitre 17 de la Bhagavad-Gita (BG 17.15) :

anudvega-karam vaakyam / satyam priya-hitam ca yat
svaadhyaayaabhyasanam caiva / vaan-mayam tapa ucyate

« User d'un langage vrai, dirigé vers le bien de tous, mais encore éviter les mots blessants, ainsi que réciter assidûment les Vedas, telles sont les austérités du verbe ».

 

Notre discours ne devrait pas causer d’anxiété aux autres entités vivantes, il devrait être véridique et devrait apporter le plaisir aux autres. Hanumanji est un parfait exemple de ce verset, parce qu’il ne voulait pas apporter de l’inquiétude à Rama même pour un petit moment. C’est cette austérité du langage que l’on doit apprendre d’Hanumanji.


Après avoir dit cela, Rama a aussitôt pris Hanumanji dans ses bras. Mais Hanumanji ne se sentait pas à l’aise. Il Lui dit que sa position est à Ses pieds de lotus. Hanumanji est complètement dans l’état d’esprit d’un servant du Seigneur. Immédiatement, il offrit ses obéissances. Il est très humble.

Je prie donc aux pieds de lotus du Seigneur Rama et d’Hanumanji pour avoir cette austérité du langage dans ma vie.

Je posterai bientôt le mail « comment Hanumanji à apporter le vishram à Sita et à Bharatji » dans le prochaine mail, par la volonté de Krsna.

 

Bien à vous, au service de Srila Prabhupada et de Srila Gurudeva.

Anuradha Devi Dasi. Abu Dhabi.

12:00 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.