13/04/2007

Satsang du 31 mars 2007

PENSEE DU JOUR

Je n'ai pas dissout le soi apparent dans le vrai Soi ; c'est cela la merveille !

Tâyumânavar

 

L'EFFORT

 

Dieu déclare de façon très claire dans la Gîtâ :

"Uddhared âtmanâtmânam nâtmânam avasâdayet

Âtmaiva hyâtmano bandhur âtmaiva ripur âtamanah" (Gîtâ 6:5)

"Qu'il élève son moi par l'âtman et ne le détruise pas ; car, en vérité, l'âtman est l'ami du moi ou son adversaire !"

 

2Si nous regardons l'actualité, nous entendons parler des personnes qui ont réussi dans leur domaine d'activité, par exemple Laure Manaudou ou Maud Fontenoy ces jours-ci. Si nous nous penchons sur leur réussite, nous voyons que celles-ci ne sont pas le fait du hasard mais de l'effort. A part quelques cas de réussites contestées dues aux drogues prises par les sportifs par exemple, la plupart du temps la réussite n'est pas le fait du hasard ou de la chance mais d'un effort personnel.

 

Plus l'effort est intense et long, plus la réussite est importante. Ces exemples concernent le monde sportif. Le physique seul ne suffit pas. Comme nous le savons, le mental est indispensable dans ces cas-là. Que dire du domaine spirituel ?

Quel que soit le domaine – politique, sportif, culturel ou spirituel - l'effort personnel est une condition sine qua none.

Le point est que l'homme seul est responsable de son évolution ou de sa chute spirituelle. Personne d'autre n'est responsable pour lui. La nature nous a donné un corps humain, et en plus, elle nous a donné les outils nécessaires pour nous réaliser pleinement. Tout est dans notre main ; nous n'avons besoin de personne d'autre pour atteindre notre réalisation.

 

Les gurus, les saints et Dieu aident les individus seulement lorsque ceux-ci se sont préparés par une purification nécessaire de leur mental. La foi est nécessaire dans ce domaine, comme dans les autres. La certitude de pouvoir réussir est indispensable. Les maîtres sont là pour nous guider. Ils nous indiquent le chemin à suivre ; ils nous donnent les instructions afin de ne pas tomber dans les pièges qui ne manqueront pas de se trouver sur le chemin  de celui qui veut se lancer dans la voie spirituelle.

 

Si nous n'acceptons pas leur autorité, c'est comme quelqu'un qui se lance dans la forêt amazonienne en pensant trouver son chemin tout seul. Même le meilleur des guides ne peut aider celui qui ne veut pas écouter ! Même le meilleur des gurus ne peut aider celui ou celle qui ne veut pas suivre l'enseignement, qui ne veut pas devenir un disciple. Comment forcer à manger quelqu'un qui ne veut pas goûter au meilleur plat que vous avez préparé avec amour ?

Si notre libération ne nous intéresse pas, si nous sommes satisfaits de notre train-train quotidien, qui peut nous sauver ?

 

Si vous ne devenez pas un disciple, qu'est-ce qu'un maître peut vous enseigner. Seule une personne qui a vraiment faim, peut manger. Seul un cheval qui a vraiment soif, peut boire. Si vous n'avez pas faim ou soif, à quoi sert des bons petits plats ou des boissons rafraîchissantes ?

 

Les gurus, les saints et Dieu se sont jamais inexistants. De tous temps, il y a eu des saints, des maîtres, des gurus et des avatars (des manifestations de Dieu sur la Terre), mais jusqu'à maintenant nous n'avons pas atteint la libération ! Cela veut dire qu'en réalité nous ne les avons pas acceptés vraiment. Nous sommes donc les seuls responsables de notre salut ou de notre perte. Ceux qui pensent ou qui croient que quelqu'un d'autre est responsable de leur salut, se trompent ; ils ne seront jamais libérés. Ils sont victimes de leur propre croyance !

 

En réalité, l'individu est son propre guru - "Âtmano Gururâtmaiva Purushasya Vishehataha. " (Srimad-Bhâgavatam 11:7:20). En connaissant cela, voyons les défauts qui encombrent encore notre vision et cherchons à les éliminer au lieu de les voir chez les autres.

 

PRIERE

 

Le Seigneur suprême est trop proche

Pour être abandonné,

Trop près pour être observé !

C’est cela la splendeur de la Nature

Et la divine poésie du Seigneur

Qui sont toutes deux au-delà de la décadence et de la mort !

Atharva.10.8.32

01:45 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.