09/04/2007

Satsang du 24 mars 2007 - Shruti Seva Reunion

PENSEE DU JOUR :

Si on les considère comme dharma, toutes les activités profanes se métamorphosent en actes sacrés !

Mahâbhârata

 

LA GRACE DE DIEU

 

Dieu est l'Eternel Mère et Père. Dieu a de l'affection et de la compassion d'infinies Mères. Il fait pleuvoir sa grâce et ses bénédictions tout le temps sur nous (les âmes incarnées). Dans cette vie, ceux qui ont de la compassion ne peuvent nécessairement faire justice, et ceux qui font la justice, ne sont pas nécessairement remplis de compassion. Mais Dieu est à la fois parfaitement rempli de compassion et parfaitement juste. Il fait pleuvoir continuellement sa grâce sur nous. C'est Sa nature même de faire pleuvoir Sa grâce sur nous et de nous bénir. Il ne nous informe même pas qu'Il le fait. Nous avons l'impression que tout ce qu'il nous donne, nous appartient. Dieu nous a donné ce corps humain, mais nous avons l'impression qu'il est à nous.

 

C'est seulement par Sa grâce que des choses aussi extraordinaires apparaissent. Ce n'est pas de la philosophie ou du mysticisme. Il suffit seulement de contempler sur ces choses-là pour s'en rendre compte ! Si ces corps étaient vraiment les nôtres, pourquoi les laisserions-nous tomber malades et dépérir ? Si le pouvoir de voir clair était le nôtre, pourquoi portons-nous des verres ? Dieu nous a accordé une grâce unique en nous donnant la chance de naître sur cette terre. Toute notre vie est une grâce. Nous prenons conscience de cela si nous voyons notre place dans l'univers. Jusqu'à maintenant, nous n'avons pas trouvé de trace de vie dans l'univers connu. Et pourtant ce dernier est immense. Dans notre seul système solaire, notre vie est rare et précieuse. Tout ce que nous avons n'est pas seulement dû au hasard et à la nécessité. En tant qu'êtres humains, nous ne sommes pas que des composés chimiques obéissant aux forces de la nature. En tant qu'être humains, nous avons aussi la possibilité de réfléchir, d'avoir des émotions, de la colère et de l'amour, ect. Le fait même de pouvoir assister à un satsang ou de lire notre e@satsang est une chance unique dans cet univers. Cette chance, nous l'appelons dans l'hindouisme – et même dans beaucoup de religions – la grâce de Dieu. Cela n'est pas nécessairement dû à notre seul effort personnel.

 

Si tel est le cas, quel est le but de notre vie ? Pour religieux, notre vie est incomplète si nous ne prenons pas conscience de Sa présence. Prendre conscience de Sa présence ne nous empêche pas de vivre notre vie de tous les jours mais rend notre vie plus complète.

 

Dans l'hindouisme, nous disons que participer à un satsanga (appelé communément satsang), à une réunion de prières et de réflexions sur Dieu, est le résultat de notre prarabdha, de nos actions positives passées. Il est plus facile de diviser les communautés en disant que tel ou tel groupe est l'incarnation du mal. Mais la division tue alors que l'unité enrichit. Nous voyons ce qui se passe en Europe en ce moment. L'union de l'Europe a éloigné le spectre de la guerre sur ce continent, alors que la division de la Yougoslavie a apporté son lot de souffrance et de destruction.

 

Le satsanga (association avec la Vérité) est seulement due à la grâce de Dieu et aux bénédictions des sages. Le satsanga ne veut pas seulement dire aller dans un ashram mais c'est à chaque fois que nous nous réunissons pour faire le bien, pour parler en bien et pour penser en bien. Quand nous le faisons sincèrement, nous voyons que tout est donné par Dieu – que ce soit le corps, la force et les capacités que nous avons, mais aussi tout l'univers dans lequel nous vivons.

 

Cette prise de conscience nous amène à être encore plus reconnaissant envers Cela qui est notre Mère et notre Père : Dieu. C'est la plus grande offrande que nous pouvons Lui faire. Tout lui appartient en réalité : les fleurs, les fruits, les différents ingrédients que nous pouvons amener au temple lors des cérémonies. Prendre conscience de Son rôle dans notre vie rend cette dernière encore plus complète.

 

Prière

 

O Soi resplendissant, bénis-moi

Pour que mes qualités et mes actions

Soient conformes à Ta volonté !

Que mon amour pour Toi apparaisse au-delà de mon ego !

Accorde-moi la vision

Pour que je transcende les barrières du mien et du tien !

Qu’il n’y ait jamais « moi » ni « le mien »

Mais seulement Toi et le Tien !

Rg.8.44.23

05:30 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.