25/02/2007

68 ans sans nourriture ?

1

"L'esprit serait donc plus fort que la matière? Je veux bien y croire. Je m'entraîne moi même énormément quand je me promène avec ma femme et que je me concentre très fort pour ne pas jeter ne serait-ce qu'une fraction d'oeil à la bombe qui vient de passer à côté. Allez Prahlad Jani, tu es le meilleur d'entre nous !"

Un Indien âgé de 76 ans affirme qu'il a survécu pendant 68 ans sans manger, boire ni se soulager, déconcertant les médecins qui ont été incapables de prouver qu'il était un imposteur.

Prahlad Jani, un Hindou religieux dont l'histoire extraordinaire a attiré un petit groupe d'admirateurs autour de lui, a relevé le défi médical et accepté de se soumettre à une surveillance de 24 heures sur 24 dans un hôpital de Ahmedabad, la capitale commerciale de l'Etat de Gujarat (ouest). Vêtu d'un sari rouge, de bracelets et de boucles d'oreille à la manière des déesses hindoues, Jani a réussi à mettre dans l'embarras les quelque 40 médecins de l'hôpital Sterling.

Le neurologiste Sudhir Shah a déclaré que Jani avait été placé en observation pendant 10 jours sous l'oeil d'une caméra en circuit fermé, et que les médecins étaient persuadés qu'il n'avait brisé aucun de ses voeux. Toutefois, il n'y a aucun moyen de vérifier ce qu'il a fait pendant les 68 dernières années. "Il montre des signes de formation d'urine qui est réabsorbée dans la paroi de sa vessie. Le comité médical n'a aucune explication scientifique pour ce fait", a déclaré le docteur Shah.

Jani en offre une pour sa part. Il explique qu'il a été béni par les dieux et qu'il a entendu leur appel à l'âge de huit ans. "Je reçois l'élixir de vie par le trou de mon palais, ce qui me permet de vivre sans nourriture et sans eau", a expliqué Jani à l'AFP. L'Hindou, renforcé dans ses convictions, a quitté l'hôpital samedi et annoncé qu'il allait se retirer dans une grotte du Mont Abu, dans le désert voisin de l'Etat du Rajasthan. Selon un autre médecin, Dinesh Desai, l'hôpital espère tester Jani une autre fois pour vérifier ses affirmations à propos d'un trou qu'il aurait entre la bouche et le nez.

Le Dr Shah a indiqué que l'hôpital avait passé plus d'une année à persuader Jani d'accepter de se soumettre à une surveillance et qu'il souhaitait que l'ascète se soumette à des examens de la NASA, car son exploit pourrait se révéler pratique pour les astronautes.

Source : AFP / 23/06/2005

20:14 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.