01/11/2006

En Malaisie

Une nouvelle organisation est en train d’avoir un grand succès en Malaisie, un pays qui a une grande histoire hindouiste, celle-ci date de plusieurs millénaires, mais où les leaders spirituels hindous ont été trop peu nombreux.

 

En effet, les lois relatives à l’immigration n'autorisaient pas aux swamis (ou prêtres de temple) qui n'étaient pas citoyens de Malaisie d’avoir une résidence permanente sur le territoire.

 

Pendant plusieurs décennies, le seul swami « officiel » de tout le pays était Swami Guhabhaktananda - à la tête de la Divine Life Society à Kuala Lumpur.

 

Maharishi Paramahamsa Shankarananda Guruji est l’un d’eux. Il a été initié en Inde par un sage mystique partisan de Sri Raghavendraswami, le célèbre tamoul vaishnavaiste - adepte du dualisme de Madhva (16 ième siècle).

Shankarananada Swami dit que le sage lui donna le nom de "Maharishi Paramahamsa."

 

Après une période de sadhana en Inde, il est retourné en Malaisie et, en 1998, fonda le Shankarananda Mission, aussi connue comme sous le nom de Dakshina Mantralaya, au sud de Johore, juste au nord de Singapour.

L’organisation s'est développée rapidement.

 

En proposant l’enseignement de la philosophie hindoue, il maintient une tradition rituelle hindoue orthodoxe.

Il dirige les poojas et les festivals, enseigne le yoga et la méditation et forme des candidats à la vie monastique.

 

L’organisation est aussi active dans le service social, offrant 4 repas par jour, s’occupe des petits animaux dans son Pet Carre Center, livre des produits aux nécessiteux, anime des conférences pour motiver les étudiants dans des écoles, récolte de l’argent pour les victimes de catastrophes naturelles.

 

Actuellement Guruji a un ordre monastique composé de 5 sannyasins, de 2 yogis et d’un certain nombre de brahmacharis et de brahmacharinis.

Cette organisation représente une force pour Sanatana Dharma dans ce pays où les hindous font face aux défis de la modernisation et d'autres forces.

 

Source : Hinduism Today | Traduction : Dharma Today

10:15 Écrit par Dharma Today dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.