07/06/2006

www.HinduUnity.org - www.Kahane.org

Une photo du World Trade Center en flammes s'affiche désormais à la "une" de Hindu Unity, vitrine officielle sur Internet du mouvement extrémiste hindou Bajrang Dal, dont les membres sont à l'origine de nombreux affrontements avec la communauté musulmane en Inde : "Notre pays est-il à l'abri d'une telle attaque ? Et Israël ?", se demandent les responsables de Hindu Unity, avant d'affirmer que "le problème, c'est l'islam tout court, pas seulement l'intégrisme".

 

L'internaute surpris de voir la sécurité d'Israël figurer parmi les préoccupations prioritaires des militants hindous sera renvoyé vers Kahane. org, site animé par des militants juifs américains fidèles aux idées du rabbin Meir David Kahane, assassiné en 1990, dont le parti est interdit en Israël et a été considéré comme organisation terroriste par le gouvernement des Etats-Unis.

 

Pendant des années, les extrémistes religieux hindous et juifs vivant à Brooklyn et dans les banlieues populaires de New York se sont côtoyés sans se voir, avant de réaliser grâce à Internet qu'ils "menaient la même guerre".

 

L'esprit de cette nouvelle alliance a été résumé dans une interview accordée au New York Times le 2 juin dernier par Rohit Vyasmaan, l'un des animateurs du site hindou : "Qu'il soit palestinien, afghan ou pakistanais, l'islam est à l'origine de tous les problèmes des Hindous et des juifs." Le jumelage sur le Web s'est fait de façon informelle en mai dernier, lorsque le prestataire Internet hébergeant le site de Hindu Unity a décidé de le supprimer de son serveur, suite à de nombreuses plaintes l'accusant de "propager la haine contre les musulmans".

 

Rohit Vyasmaan entre alors en contact avec Michael Guzofski, responsable de Kahane.org, pour lui demander de l'aide. M. Guzofski a alors trouvé, en Virginie, un petit prestataire peu regardant qui hébergera Kahane.org et Hindu Unity.

En épousant ainsi la cause des intégristes hindous, M. Guzofsky estime avoir "surtout défendu la liberté d'expression", tout en se déclarant sensible à leur combat : "Je comprends entièrement leur douleur, même si je ne sais pas grand-chose de leur foi.

 

Mais c'est une alliance pratique qui transcende nos différences religieuses." De son côté, M. Vyasmaan a accroché dans son bureau un grand portrait du rabbin Kahane : "Un grand homme, qui aurait très bien pu parler au nom des Hindous." Les deux sites ont convenu de s'entraider à nouveau, en cas d'attaque informatique contre l'un d'entre eux.

Andreï Stern

 

Source : http://www.library.cornell.edu/colldev/mideast/hindkah.htm

21:40 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.