14/02/2006

Hindouisme, il est temps de te dévoiler

Gaura Krishna 7 mai 1999

 

 

Nous, Hindus, nous montons à juste titre contre les cabales anti-hindoues actuelles et contre les conversions forcées que font les soi-disant chrétiens parmi les 'tribals' en Inde. Mais ne sommes-nous pas en grande partie responsables ?

 

 

Nous nous plaisons à dire et à répéter deux choses, comme si elles étaient 'à la mode'. La première est 'l'hindouisme n'est pas une religion', et l'autre : 'toutes les religions se valent', nous aveuglant ainsi nous-mêmes à souhait tout en pensant faire preuve de philosophie et de tolérance.

 

Si l'hindouisme n'est pas une religion, ce qui est tout à fait juste, pourquoi donc en avons-nous fait une religion ? Une religion qui alors et effectivement, vaut comme toutes les autres, et à la limite pas plus ni moins. Une religion pleine de rituels, recouverte de tant de formes que le fond a disparu derrière depuis belle lurette et que la grande masse des hindous en est venue à croire en des dogmes de manière aveugle et à être remplie de superstitions ? Comme l'Eglise que l'on confond avec la Chrétienté a créé la religion dite 'chrétienne' et a recouvert l'enseignement védantique de Jésus de tout un tas de dogmes et de fariboles, n'avons-nous pas fait exactement la même chose avec le Sanatana Dharma ? Il suffit de voir le nombre d'hindous croyant dur comme fer qu'il y a un dieu avec une tête d'éléphant au-dessus des nuages pour se rendre compte du désastre. Comment voudrait-on faire porter toute la responsabilité sur le dos des missionnaires ? Ils 'pensent faire bien' comme 'nous pensons faire bien'. Notre part est grande et nous devons revenir à un enseignement correct du Sanatana Dharma, logique et scientifique et non plus mettre dans l'esprit des gens un amalgame de formes qui sont des symboles dont on ne leur donne même pas le sens de base. Alors, pour le moins, expliquons !

 

Du Sanatana Dharma nous avons créé une religion qui porte le nom d'hindouisme qui est un amas de vêtements qui cache maintenant totalement la vérité nue. Comme le disait dans le même sens Sri Ramakrishna, lorsque tous ces vêtements auront disparu, il ne restera, partout, que le Sanatana Dharma. Dans l'Evangile akashique, que nous continuons de faire paraître dans la revue védantioque RAMA NAMA, il y a une parole de Jésus disant exactement la même chose. L'heure est amplement venue pour un tel retour. Et c'est aux jeunes, qui formeront le monde de demain, qu'il nous faut nous adresser. Il nous faut leur exposer la logique, la science immense de ce Sanatana Dharma dont la splendeur est au-delà des mots.

 

Actuellement, les hindous viennent au katha comme les catholiques vont à la messe. Dès la sortie, ils vont au café. Ils font simplement acte de présence.

 

Si nous entendons hindouisme dans son véritable sens de Sanatana Dharma et qu'on l'appelle 'religion', alors c'est totale folie que de dire que 'toutes les religions se valent', c'est être on ne peut plus aveugle et n'avoir aucune discrimination, aucune buddhi.

 

Tout cela est du au mental humain qui a conduit au Kali Yuga, à l'âge noir de l'ignorance. Déjà Jésus lui-même vociférait contre les "sépulcres blanchis". S'adressant ainsi aux scribes et aux pharisiens, il s'adressait et s'adresse encore aux prêtres de toutes les époques et de toutes les religions, qui ont gardé pour eux la 'vérité essentielle' pour se bâtir un pouvoir sur les autres.

 

Ce fait est de toutes les civilisations, de tous les pays. Ce monde est un monde de guerre et de misère parce que l'on oublie de donner aux jeunes enfants la vérité védique : "Sarvam Kalvidam Brahma" : "Tout ce qui existe est Brahman", ou, comme dit Yogiji : "Seul mon Père existe". De leur dire que Ram, avant d'être Ramachandra, est le nom de la Conscience Universelle présente en tout, partout et en tous et que tous nos voisins sont des incarnations de Ram. Si cette vérité était enseignée dès le jeune âge, et physiquement on peut même en donner des preuves scientifiques, ce monde ne serait plus un monde de folie. Si dès demain, tous les hindous de la terre arrêtaient de se serrer la main à l'occidentale, comme deux egos se mesurant, et revenaient au salut traditionel "namaste", même en saluant les 'occidentaux', les deux mains se joignant au niveau du coeur et signifiant : "toi et moi sommes Un", alors la face du monde ne changerait-elle pas déjà bientôt ?

 

On ne verrait plus, comme je l'ai vu encore dernièrement à Mumbai dans l'enceinte du temple d'une secte 'hindoue' bien connue, des gens chanter Ram dans un temple aux lustres magnifiques puis aller manger juste après dans le restaurant faisant partie du complexe du temple des plats d'une délicatesse extrême à un prix remplissant les coffres de la secte, pendant que sur le seuil de l'enceinte du temple Ram lui-même crève de faim. Swami Vivekananda en aurait le coeur retourné et sa colère shivaïte gronderait. Nous ne faisons pas mieux que l'Eglise en ce sens.

 

Hindus, frères et soeurs bien aimés, balayons devant notre porte, et cessons d'appeler HINDU ce qui ne l'est pas. Car HINDU veut dire DHARMA.

 

Source : http://pages.intnet.mu/ramsurat/GauraKrishna/Hindouisme.h...

21:58 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.