29/01/2006

de Meenakshi Jain

 

Toutes les castes vivant dans un village ou dans un groupe de villages voisins étaient associées par des liens économiques et sociaux. Le système Jajmani solidarisait les castes les plus élevées comme les plus basses par un lien solide de dépendance mutuelle. M.N. Srivanas a fait remarquer que, dans la période pré-britannique, la terre étant plus abondante que les hommes, la première préoccupation de la plupart des Jajmans était de « se rallier et de conserver leurs partenaires locaux ». Cette contrainte les obligeait à se montrer généreux en matière de nourriture, de boisson et même de loyers lorsque c'était nécessaire. Il ajoute que le climat tropical rendait difficile un stockage prolongé des aliments et que ce fait, combiné avec les « idées de la grande tradition », encourageait la distribution des surplus.

10:57 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.