20/01/2006

Pour le futur

Un darsana dans l’appartement de Srila Narayana Maharaja

Badger, Californie, 17 Mai 2003

 Lors de ce darsana, quelques dévots aînés vinrent exprimer à Srila Narayana Maharaja leur appréhension quant au futur après son départ de la planète. Ils firent des propositions. Voici quelques points échangés au cours de cette rencontre.

 

Un dévot: nous souhaitons vous présenter nos délibérations et nos espérances.

Srila Narayana Maharaja: je suis âgé maintenant et je peux partir à tout moment. Mais je ne suis pas trop inquiet. Je connais Kala (le temps personnifié). Je veux bien écouter vos propositions. Mais, s’il vous plaît, ne les faites pas dans une attitude de contrôle. Essayez toujours de faire les choses avec amour et affection.

Il vous faut savoir encore une chose. Vous ne devez pas vous faire de souci lorsque certains dévots viennent puis repartent. J’ai entendu dire qu’à l’époque de Srila Bhaktisiddhanta Prabhupada, des milliers de personnes joignaient puis s’en allaient. A l’époque de mon Guru Maharaja, beaucoup de personnes très érudites et très intelligentes arrivaient et repartaient. Vous l’avez vu aussi avec Srila Bhaktivedanta Svami Maharaja: des milliers de personnes l’ont rejoint et continuent à aller et venir. Personne ne peut rien y faire. Nous devons donc essayer de pratiquer avec beaucoup d’effort et de détermination et tâcher de réconcilier les incompréhensions.

Je souhaite que nous organisions des comités pour la distribution et la publication des livres, et aussi pour participer aux œuvres sociales, parce que sans cela, nous n’aurons jamais l’approbation du gouvernement, que ce soit en Inde ou ailleurs. Dans cette vie, nous devrons aussi faire des activités d’ordre social et humanitaire comme nourrir les pauvres, distribuer des vêtements et médicaments aux nécessiteux et créer des écoles. Nous devons faire des propositions.

Un dévot: ce dont vous  parlez au sujet de Kala et son influence a été constaté par la plupart des dévots aînés.

Srila Narayana Maharaja: pas autant que par moi.

Le dévot: il est certain que vous l’avez constaté beaucoup plus. 

Srila Narayana Maharaja: j’ai quelques réalisations. Vous devez savoir que j’en ai des centaines de fois plus que vous et que votre avis n’est pas si important.

Un dévot: certains dévots aînés sont très concernés par le travail que vous avez fait pour notre bien et celui de toute la planète. Nous souhaitons vraiment qu’il soit préservé, maintenant et dans le futur, autant que possible. Kala peut venir et tout bouleverser.

Srila Narayana Maharaja: je sais que vous désirez cela, mais si vous ne développez pas votre propre conscience de Krishna, vous ne pourrez jamais rien faire dans ce sens.  Essayez avant tout de progresser.

Un dévot: nous avons besoin de ce sanga pour progresser. Pendant de nombreuses années, nous avons essayé de pratiquer par nous-mêmes, mais aujourd’hui, nous avons trouvé un foyer avec des dévots ayant le même esprit, c’est pour cela que nous sommes concernés.

Srila Narayana Maharaja: je sais que vous allez essayer de faire ce dont vous parlez et alors vous constaterez que le résultat est décevant, je le sais. Ce monde est contrôlé par Kala et le Kali-yuga. Celui-ci ne vous permettra pas d’aboutir favorablement dans toutes vos bonnes initiatives, c’est sa mission. Vous planifierez quelque chose et en un instant tout sera anéanti.

Le dévot: devons-nous tout de même insister?

Srila Narayana Maharaja: bien sûr, vous devez toujours essayer. C’est cela la bhakti.  Mais je ne veux pas que les règles gouvernent la bhakti, jamais. Certains ont essayé de donner des leçons et de contrôler d’autres dévots en les expulsant de la mission. Je leur ai dit que leur attitude était opposée à la bhakti. Et lorsque j’au vu qu’ils ne tenaient pas compte de mon avis, je leur ai dit qu’il valait mieux pour moi prendre de la distance. Cependant, je les aiderai de toutes les manières possibles. Maintenant je suis satisfait.

Essayez de réaliser tout cela. Pratiquez le bhajana et ne vous engagez pas trop dans toutes ces choses tout comme moi je ne m’y implique pas. Essayez de comprendre ma manière de penser, sinon vous irez au devant de nombreux problèmes. J’ai servi un peu mes gurus et cela me permet de pratiquer un peu le bhajana.

Je peux, grâce à cela, réconcilier toutes ces contradictions et je ne suis jamais désespéré ou affecté. Je ne l’ai jamais été de toute ma vie.

Un dévot: vous dites, donc, que nous pouvons essayer, mais que notre bhakti ne doit pas en souffrir.

Srila Narayana Maharaja: oui, vous devez faire cela et j’en serai très content.

 

Traduction: Krishna-bhakti Dasi

 

 

19:16 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.