20/12/2005

Mail adressé aux associations Telugu, Tamoule, Hindi et Marathi

L’enlèvement récent révélé au grand jour et de la conversion forcée de 3 filles hindoues à Karachi, au Pakistan, m’ont incité à vous écrire cette lettre pour informer votre association la situation à laquelle les Hindous font aujourd'hui face dans ce pays.

 

Les citoyens non musulmans de la République Islamique du Pakistan sont traités comme des citoyens de seconde catégorie et de façon inégale à cause de l’apartheid religieux.

La Constitution et les lois de la terre sont surtout préférentielles à l'Islam, la religion de l’Etat et des musulmans.

 

A l'exclusion systématique d'Hindous et d'autres minorités s'ajoute des humiliations, par exemple un avocat non musulman ne peut pas exercer à la Cour fédéral dont la Constitution oblige le Président et le Premier ministre du Pakistan à être obligatoirement musulman.

 

L'extrémisme religieux et le fanatisme patronné par l'État qui privent ses propres minorités religieuses des droits civils ont engendré de la violence qui met en danger le bien être et les vies de minorités, y compris la communauté  Sikh, Chrétienne et celle des Ahmadiyas.

 

Le blasphème présumé du Prophète Mohammad est puni par la condamnation à mort.

La plupart de ces affaires d’accusations sont fausses et sont souvent utilisée contre les Hindous et les autres minorités.

 

Au Pakistan, il est une évidence qu’on ne donne aucun travail plus haut que le poste d'employé de bureau à un Hindou, de plus, aucun Hindou ne peut diriger une affaire à moins qu'il n'ait un partenaire musulman.

 

Les commerçants ou les hommes d'affaires Hindous doivent donner des marchandises ou des épicerie aux musulmans à crédit.

Quand les hommes d'affaires vont aux villages pour prendre leur dues, on les menace et quelque fois on les assassine.

 

La plupart des 2 millions d'Hindous du Pakistan sont contraints de payer régulièrement des extorqueurs et des leaders locaux en échange de leur propre sécurité et de la sécurité physique de leurs familles.

 

Beaucoup de temples hindous ont été profanés, détruits, ou réaménagés en bureaux pour le gouvernement au pakistanais.

 

En 1992, des centaines de temples hindous ont été détruites au Pakistan en réponse aux émeutes en Inde, alors qu’aucun Hindou pakistanais n'a joué de rôle dans ces émeutes. Et malgré les promesses de reconstruction de ces temples, dans des nombreux cas, peu ou pas d'action a été prise pour améliorer la situation.

 

Les empiétements illégaux sur des temples et propriétés des Hindous, les violences et les enlèvements de filles hindoues, les demandes d’énormes rançons dans les affaires d’enlèvements et les fréquentes les arrestations de pakistanais de confession Hindoue accusés à tort sont devenus chose commune au Pakistan.

 

La situation critique des Hindous au Pakistan n'a jamais été aussi évidente que le fait que la population Hindoue en 1947, au moment de la Division, a été évaluée entre 15 à 24 pour cent.

Il n'y a jamais eu d’enquête exacte sur ces chiffres. En 1998 la population Hindoue au Pakistan a été estimée à 1,60 %. (I) Où et comment la population Hindoue a disparue ?

 

 

 

On peut voir certains des exemples récents d’enlèvements et de conversions obligatoires de filles Hindoues dans l’actualité :

 

 

 

Aishwarya, Reena et Reema - kidnappées et forcées de se convertir à l’islam.

http://india.indymedia.org/en/2005/11/211085.shtml

http://www.jang.com.pk/thenews/nov2005-daily/04-11-2005/metro/k3.htm

 

 

 

6 filles Hindoues de noms inconnus ont été kidnappées à Jacobabad et dans le district de Larkana.

http://india.indymedia.org/en/2005/11/211085.shtml

 

 

 

Sapna - Kidnappée par Shamsuddin Dasti et forcée de se convertir

(Nom du père : Seth Giyanchand - Lieu: Amrote in Shikarpur district)

http://india.indymedia.org/en/2005/11/211085.shtml

 

 

 

Sapna Kumari kidnappée et non retrouvée (Nom des parents: inconnu - Lieu : Balochistan)

http://www.indiadaily.com/editorial/11-07d-04.asp

 

 

Kaiko Mai - 14 ans, femme de chambre, prise en otage et menacée de mort

(Nom des parents &Lieu : inconnus)

 

http://www.indiadaily.com/editorial/11-07d-04.asp



 

 

Après la lecture de ces informations, je vous prie de bien vouloir reconnaître sans équivoque la situation des Hindous pakistanais et de dénoncer les persécutions qu’ils subissent régulièrement.

 

Organisez des protestations et des marches silencieuses dans votre communauté, boycottez les produits … pakistanais, informez vos membres et supérieurs de la situation critique. Faites tout ce que vous pensez être utile pour aider à informer les français pour mobiliser le plus de personnes possibles.

En tant que citoyens, nous ne devons pas être passifs alors qu'un nouvel Holocauste se produit pour supprimer la communauté Hindoue déjà persécutée au Pakistan.

 

Merci,

Dharma Today - Ash

 

(I) Recensement du Pakistan - http://www.statpak.gov.pk/depts/pco/statistics/other_tables/pop_by_religion.pdf

13:52 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.