02/12/2005

Au sujet des castes

Le système des castes n'est plus applicable dans le quatrième âge, c'est à dire l'âge actuel car il a déjà été corrompu, les brahamanes ne le sont plus que de noms, ils ne sont plus les garants de l'intégrité morale, éthique et spirituelle qu'ils étaient autrefois. En fait on dit que dans le kali yuga, il n'y a plus qu'une seule caste, la plus basse, car l'homme est tombé si bas, qu'il ne respecte plus aucun précepte religieux. 
 

Le système des castes tel qu'on le connait encore en Inde actuellement est  une  dégénerescence du système originel qui était fait pour la meilleure évolution spirituelle possible de l'individu et de la société. La division en quatre classes était à l'origine pour le bien de tous. Il était basé sur la simple observation que tout le monde n'a pas les aptitudes et que les divisions se retrouvent dans toutes les sociétés naturellement. Une société où tout le monde a les mêmes aptitudes n'existe pas. donc autant l'organiser ont du penser les sages des âges précédents ?
 
En Inde cette division naturelle de la société était organisée, et c'est ce qui a permis à la culture de durer pendant des millénaires, malgré les abus. Un homme n'est pas heureux s'il ne trouve pas sa juste place dans la société. Le problème dans l'hindouisme c'est que la caste etait basé sur la naissance et qu'il était trés difficile d'en sortir à moins de devenir un saddhu, un moine mendiant. 
 
Selon l'hindouisme, la naissance est le fruit des vies passées, c'est pourquoi la vie actuelle est acceptée comme une expérience à traverser, à mener le mieux possible malgré des circonstances parfois défavorables en apparence.  
 
On retrouvait dans toutes les sociétés les mêmes distinctions entre les manuels, des commerçants, des administrateurs et des spirituels... s'agit-il d'aptitudes innées ou de conditionnement par le milieu familial qu'il était préférable de suivre si on voulait  exceller ?  
 
La division qui est encore visible aujourd'hui en Inde n'est pas basé sur la richesse,  on trouve des brahmanes trés pauvres, car ils ont beaucoup d'interdits, ils ne peuvent pas faire tous les métiers, tandis que les Shudras, qui n'ont pas les mêmes devoirs, s'enrichissent. C'est inimaginable dans notre société ou tout est basé sur la puissance de l'argent !  
 
Source : groupe msn Vishnouisme

20:57 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.