20/10/2005

Un vœu pour plaire à Sri Radhe

Mathura, Inde, 9 octobre 2005

Par la grâce du Seigneur Suprême, nous nous sommes assemblés ici afin d’observer kartika-vrata (le vœu suivi lors du mois de Kartika, octobre-novembre), niyama-seva (les régulations durant Kartika) et urja-vrata. Certains commencent kartika-vrata le jour d’Ekadasi, d’autres le lendemain, Dvadasi, ou encore le jour de Purnima, la pleine lune. Dans notre filiation spirituelle, Srila Bhaktisiddhanta Saravati Gosvami Thakura Prabhupada le faisait à partir de Purnima. Une fois, alors qu’un Maharaja dont je tairai le nom commençait son vœu le jour de Dvadasi, je lui demandai: “Tu es un disciple de Srila Prabupada, aussi pourquoi observes-tu kartika-vrata le jour de Dvadasi?” Ce à quoi, il répondit: “Srila Sanatana Gosvami nous l’a demandé.” Je rétorquai: “Srila Sanatana Gosvami a énoncé les deux possibilités, mais tu suis Srila Prabhupada. Mon Guru Maharaja, de même que Srila Prabhupada et toute la guru-parampara sannyasi agissent ainsi”.  Il resta perplexe.

Nous commençons donc le jour de Purnima, c’est la juste manière d’agir. Durant ce mois, nous ne consommons ni tomates, ni miel, aubergines, loki (variété de courge indienne) ou de graines de sésame.

Toutefois, je crois que le plus important est de faire le vœu de n’avoir aucun désir de gratification des sens, que notre mental ne nourrisse d’autre désir que celui de satisfaire Krishna, qui ici porte le nom de Damodara. Nous devons aussi essayer de suivre ce que Srila Sanatana Gosvami préconise pour ce mois particulier dans son livre Hari-bhakti-vilasa, de même que nous devons mettre en pratique les enseignements de l’Upadesamrita de Srila Rupa Gosvami et du Manah-siksa de Srila Raghunatha Dasa Gosvami.

Urja signifie énergie. Srimati Radhika est l’urja-sakti, l’énergie de Krishna. Urja-vrata (vrata signifie vœu) est identique à radha-vrata. Durant ce mois, nous récitons et méditons matin et soir sur Sri Damodarastakam; nous devons parallèlement méditer sur ce bhajana comme correspondant à sri radha-vrata. Nous observons le vrata de Srimati Radhika et suivons les classes quotidiennement pour Son seul plaisir. Matin et soir, nous chanterons donc des kirtanas de Radhika et nous visiterons aussi les lieux des divertissements de Sri Sri Radha-Krishna.

Pourquoi observons-nous ce Vraja Mandala Parikrama? Parce que Sri Krishna a accordé la bénédiction suivante à Narada Risi: qui médite sur ces lilas ou visite les lieux de Ses divertissements dans le dhama, le lieu saint de Vrindavana, les verra se manifester dans son cœur. Le dhama a la même puissance que Krishna, il peut aussi satisfaire tous les désirs des dévots.

Nous irons à Radha-kunda, Syama-kunda, Govardhana, Bandhiravana, Bhandiravata, Varsana, Nandagaon, Visakha-kunda, Purnamasi-gupha, puis à Uddhava kiyari, l’endroit où Srimati Radhika chanta Brahmara-gita (en S’adressant à un bourdon), à Ter-kadamba, Yavat et Kokilavana. Nous nous rendrons également aux trois lieux où se trouvent les empreintes de pieds de Krishna: Carana-pahari. L’un d'eux se trouve à Kamyavana, l’autre à Nandagaon et le troisième près de Baithana. Nous prierons Srimati Radhika partout. Nous irons aussi à Rasa-sthali, le lieu de la danse rasa à Vrindavana, et dans bien d’autres endroits.

Nous essaierons d’abandonner toutes ces choses qui sont défavorables à la bhakti et nous accepterons avec conviction et fermeté tout ce qui lui est favorable. Ne recherchez pas la gratification des sens. Ceux qui ne souhaitent que le bonheur matériel et une vie facile ne doivent pas aller en parikrama. Il nous arrivera sûrement de prendre le prasadam (le repas) en retard et parfois il n’y aura que du kitchri (une préparation de riz et dhal mélangé) et rien d’autre; quelquefois n’y aura pas de salle de bain contigüe à la chambre, pas d’air conditionné ou d’autres facilités. Il y aura des austérités. Il se peut qu’il y ait quelques difficultés. C’est en cela que consiste l’austérité. Il s’agit de ne suivre le parikrama que dans le but d’obtenir la bhakti.

Ne vous querellez avec personne et surtout ne profitez pas de ce parikrama pour rechercher le partenaire de votre vie. Ne soyez ici que pour la bhakti. Ne pensez pas: “Je suis venu pour trouver un mari ou une femme”, cela me décevrait beaucoup. Je souhaite que les dévotes ainées guident les plus jeunes dans leur groupe. Vous devez prendre la résolution de cesser tout ce qui est défavorable pendant au moins ce mois. Les hommes et les femmes peuvent rechercher leur conjoint dans leur propre pays, mais pas ici.

J’ai parlé de Bhajana-rahasya les années précédentes, jusqu’au chapitre 6. Je continuerai peut-être à discourir sur ce sujet et aussi sur le Madhurya-kadambini. Nous parlerons aussi des lieux que nous aurons visités.

Conseillers à l’édition anglaise: Sripada Madhava Maharaja et Sripada Brajanatha Dasa

Edition anglaise: Syamarani Dasi      Transcription anglaise: Vasanti Dasi

Saisie anglaise: Janaki Dasi        Traduction française: Krishna-bhakti Dasi

Correction: Jayanta-krishna Dasa et Syamananda Dasa 

Source : mail du forum Krishna Bhakti dasi

18:31 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Quel beau voyage Quel beau voyage à chaque visite sur ce blog...Que ce soit pour ses paysages, sa culture, sa spiritualité, sa philosophie l'Inde me fascine chaque jour un peu plus. Merci pour toutes ces infos et félicitations pour ce magnifique blog.
Goeland

Écrit par : Goeland | 20/10/2005

Les commentaires sont fermés.