05/10/2005

Pourquoi à des moments spécifiques?

Darsana à Birmingham, Angleterre, juin 2003

[Il existe plusieurs raisons scripturaires aux règlements. En voici quelques-unes dévoilées par Parama-pujyapada Srila Narayana Maharaja lors d’un petit darsana, entrevue transcendantale, accordé à des nouveaux venus.]

Un dévot: pourquoi recevons-nous le gayatri-mantra à un moment précis? Quelle en est la signification?

Srila Narayana Maharaja: nous constatons le même phénomène dans ce monde. Pourquoi les gens débutent-ils leurs spéculations financières en avril? Ici-bas, chaque chose est organisée en fonction de ces moments favorables. D’après l’Ayurvéda, suivant le graha-naksatra (les positions des étoiles et des planètes), certains moments sont propices pour accomplir certaines activités. Alors, il fallait choisir la période adéquate pour chaque activité.

Le dévot: pourquoi ces périodes sont-elles propices?

Srila Narayana Maharaja: certains moments sont favorables pour une personne en fonction de son janma-naksatra (les dispositions des planètes et des étoiles d’une personne à la naissance), ainsi que d’autres critères. De la même façon, l’initiation diksa doit être donnée lors d’un jour de bon augure.

Le dévot: pourquoi réciter quotidiennement les diksa-mantras à ces moments particuliers?

Srila Narayana Maharaja: il y a plusieurs raisons. Le matin, pendant le brahma-muhurta (une heure et demie avant et jusqu’au lever du soleil), notre esprit et notre cœur sont calmes. Il y a moins d’anxiété à cette heure-là. Nous n’avons encore rien entendu du monde matériel. C’est un moment très apaisant. Il en va de même à midi, lorsque le soleil est au zénith. Ce moment-là est particulièrement propice. C’est l’occasion d’essayer de s’absorber dans les mantras, car la concentration viendra facilement. Cela est également vrai au crépuscule.

Ces périodes ont été découvertes par nos rsis (sages). Nous ne pouvons entrer dans les détails maintenant, mais il y a tant de facteurs essentiels qui sont connus et considérés en Inde. Dans d’autres endroits, les gens ne font pas attention à cela, mais les scientifiques indiens, les rsis, connaissaient toutes ces choses.

Si nous ne devons pas prendre d’aubergines et certains autres aliments durant Caturmasya et Ekadasi, c’est parce que des microbes particuliers les infectent naturellement à ces périodes. Nos rsis ont découvert que cela se produit dans quelques plantes et fruits pendant une période précise. Par exemple, nous ne devons pas consommer de yaourt durant le mois de Bhadra (août-septembre), car beaucoup de microbes y pullulent. En Inde, ce sont des microbes propres à nos contrées, et en Amérique, les microbes qui pénétreront dans les aubergines et les yaourts seront propres aux Américains.

Aliments proscrits durant les 4 mois de Caturmasya:

Tomates, aubergines, loki, parmal, urad dahl et miel.

Aliments proscrits spécifiquement pendant chaque mois de Caturmasya:

1er mois: légumes à feuilles, salades et tous types de choux, tisanes diverses.

2ème mois: yaourt (si besoin, pour raison de santé, il peut être mélangé avec de l'eau).

3ème mois: lait (si besoin, pour raison de santé, il peut être mélangé avec un peu de jus de citron).

4ème mois: huile de moutarde et huile de sésame.

Edition: Syamarani Dasi

Traduction: Vrajavilasini Dasi Correction: Krishna-bhakti Dasi et Syamananda Dasa

Source : mail du forum Krishna Bhakti dasi

19:07 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.