22/08/2005

documentaire sur Amma

C'est seulement chez un Grand Maître, totalement établi dans la Réalité suprême, que l'on peut trouver un équilibre parfait entre les aspects paternels et maternels de Dieu, l'alliance harmonieuse des qualités masculines et féminines. Seul un tel être de cette dimension peut transformer et modeler le caractère d'autrui. Il faut une discipline effectuée dans un but totalement désintéressé et guidée par un amour inconditionnel, pour être capable d'intégrer son Soi intérieur.

La Sainte Mère AMRITANANDAMAYI est un exemple idéal d'un tel maître.

Les enseignements de Mère, ses paroles, ses conversations, dévoilent le sens mystique des textes sacrés. Leur puissance spirituelle est une grande source d'inspiration pour tous les hommes, notamment pour les chercheurs spirituels. Elle illustre d'une façon simple et lumineuse les vérités spirituelles par des exemples qui apportent une réponse à la fois claire et satisfaisante sur le plan intellectuel.

Bien qu'elle ait dû interrompre très tôt sa scolarité, sa connaissance, sa sagesse et sa profondeur philosophiques sont infinies. Au début, bien peu prêtèrent attention à ce qu'elle disait. A cette époque, la plupart des visiteurs ne cherchaient qu'à combler des désirs d'ordre matériels. Ils accordaient une moindre valeur à son précieux évangile, celui du But Suprême de la naissance humaine. Même ses proches crurent un temps qu'elle était devenue folle.Cependant, à l'âge de 21 ans, elle se mit à initier quelques jeunes gens instruits qui avaient renoncé à leurs biens et à leur foyer pour dédier leur vie à la Réalisation de Dieu. Bientôt frappés par la profondeur et la simplicité de ses explications, ils commencèrent à mettre par écrit son enseignement. [...]

"Préface au livre "Eveillez-vous, mes enfants" Paroles de Mata Amritanandamayi

extrait du documantaire : http://jankounen2.online.fr/darshan/darshan-fr-best.wmv

http://perso.wanadoo.fr/akali/amma.htm


15:54 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.