21/07/2005

Tridandisvami Sri Srimad Bhaktivedanta Narayana Maharaja

«Son bras est très long»

 

Hilo, Hawaii, 4 février 2005

 

J’offre mes hommages aux pieds de lotus de mon maître spirituel, nitya-lila pravista om visnupada Sri Srimad Bhaktiprajnana Kesava Gosvami Maharaja, et à ceux de mon siksa guru, nitya lila pravista om visnupada Sri Srimad Bhaktivedanta Svami Maharaja.

Parama-pujyapada Srila Bhaktivedanta Svami Maharaja m’a accordé beaucoup de miséricorde. Dans ses derniers jours, il m’a appelé à ses côtés, a pris mes mains dans les siennes et m’a dit en pleurant: «J’ai réuni de nombreux dévots d’Occident et d’Orient. Je m’inquiète parce que je n’ai pas pu les entraîner complètement. Ils n’étaient pas prêts à cela. Tu es très qualifié, c’est pourquoi tu dois les aider. C’est ma première requête. Et aussi, je voudrais que tu me mettes en samadhi de tes propres mains et que tu célèbres mon vihara mahotsava (le festival de ma disparition).» Le but de ma visite dans tous ces pays est d’aider ses disciples ainsi que les nouveaux dévots.

Srila Bhaktivedanta Svami Maharaja était le bras droit de Srila Prabhupada Bhaktisiddhanta Sarasvati Gosvami Thakura, son bras le plus long. Il alla dans tous les pays d’Orient et d’Occident; ce fut un miracle qu’en l’espace de deux ans, il puisse prêcher partout et établir autant de centres de prédications. Je crois que tous ceux qui deviennent dévot et viennent à moi le font grâce à lui, grâce à sa prédication et parce qu’ils ont lu ses livres. Je n’ai aucun mérite personnel à cela, mais je l’ai servi depuis 1946 et c’est pourquoi il m’a inspiré. C’est par sa puissance que je vais prêcher ici et là et que de plus en plus de personnes sont attirées et m’écoutent.

 

L’objet de sa prédication et mon enseignement sont identiques. Je ne vous parle pas de quelque chose de différent. Certains propagent l’idée que notre enseignement n’est pas le même, mais nous avons le même message. Il est venu en Occident pour défricher la jungle des nombreuses philosophies et activités indésirables. Il m’a gardé «un champ» et m’a dit: «Dans ce champ, tu planteras la bhakti pour Krishna comme celle des gopis. Bien qu’il ne prêchait généralement pas ouvertement que ce soit là notre but véritable, il écrivit à ce sujet dans ses livres et c’était son sentiment intérieur. Sinon, pourquoi tous ses chants et ses prières auraient-ils eu cette teinte: «radhe, jaya jaya madhava dayite…» et «jaya radha madhava, jaya kunja-bihari»?

 

Srila Bhaktivedanta Svami Maharaja enseigna à ses disciples:

cintamani-prakara-sadmasu kalpa-vrksa-
laksavrtesu surabhir abhipalayantam
laksmi-sahasra-sata-sambhrama-sevyamanam
govindam adi-purusam tam aham bhajami

(Brahma-samhita 5.29)

«J’adore Govinda, le Seigneur originel, le premier des ancêtres. Il garde les vaches et comble tous les désirs. Ses palais sont bâtis de pierres philosophales et entourés de millions d’arbres à souhaits. Des milliers de déesses de la fortune Le servent à jamais avec une grande vénération et la plus profonde affection.»

Les innombrables Laksmis (déesses de la fortune) ne sont nulles autres que les gopis, et la principale est Srimati Radhika. Pourquoi Srila Svami Maharaja a-t-il prêché ainsi? Le but de notre prédication est le même, c’est celui qu’a enseigné Srila Rupa Gosvami:

 

anarpita-carim cirat karunayavatirnah kalau

samarpayitum unnatojjvala-rasam sva-bhakti sriyam

harih purata sundara-dyuti-kadamba-sandipitah

sada hrdaya-kandara sphuratu vah saci-nandana

 (Caitanya-caritamrita, Adi-lila 1.4)

 

 “Puisse le Seigneur Suprême, qui est connu comme le fils de Srimati Sacidevi, être situé transcendantalement au plus profond de votre cœur. Resplendissant de la couleur de l’or en fusion, Il est apparu dans l’Age de Kali par Sa grâce immotivée pour accorder ce qu’aucune autre incarnation n’a jamais offert avant Lui: le plus sublime et le plus lumineux des sentiments dévotionnels, celui de l’amour conjugal.»

 

 Quel était son enseignement? Quelle est la raison pour laquelle Sri Caitanya Mahaprabhu est venu dans ce monde? Karunya – par Sa miséricorde, le Seigneur Krishna a adopté la nature profonde et la carnation de Srimati Radhika, et Il est descendu ici-bas.

Seule Srimati Radhika possède madanakya-bhava. Krishna n’a pas ce sentiment. Il souhaitait le savourer et c’est pour cela qu’Il a pris la forme de Sacinandana Sri Caitanya Mahaprabhu. Il distribua unnatojjvala-rasam sva-bhakti-sriyam, l’état d’âme des gopis dans madhurya-rasa, la relation amoureuse. D’entre les gopis, l’émotion spirituelle la plus élevée est celle de Srimati Radhika, mais celle-ci ne peut être distribuée. Sri Caitanya Mahaprabhu n’est pas venu pour donner cette humeur particulière. Il avait l’intention de distribuer sriyam – unnatojjvala-rasam sva-bhakti-sriyam. Sva signifie la bhakti de Srimati Radhika envers le Seigneur Krishna, depuis prema jusqu’à sneha, maan, pranaya, raga, anuraga, bhava, mahabhava, rudha, adhiruddha, mohan, modan et ensuite madana. Sri Caitanya Mahaprabhu voulait donner la beauté d’unnatojjvala-rasa.

Quelle est cette beauté? On peut la comparer à celle d’une plante tulasi, par exemple. Si elle n’a pas de feuilles ou de manjaris, où est sa beauté? La beauté d’une plante se trouve dans ses feuilles, ses fruits et ses fleurs. Elle est particulièrement belle si elle a des manjaris qui ondulent joyeusement au gré d’une brise légère. Ces manjaris font la beauté de cette plante.

De la même manière, lorsque Krishna approche une manjari (une servante de Srimati Radhika) avec le désir de Se divertir en sa compagnie, elle secoue sa main pour dire: «Non, non, non, pas question!» Tel est le sentiment des manjaris qui ont à leur tête Rupa Manjari, Lavanga Manjari, Rati Manjari et les autres.

 

Sri Caitanya Mahaprabhu est venu pour donner à tous ce sentiment – à travers nama-sankirtana. Nous ne devons pas penser que ce que nous pratiquons est nama-sankirtana. Ce n’est que le début. Lorsque notre chant se fondra dans l’état d’âme des manjaris, ce sera là le véritable sankirtana. Je voulais clarifier ce point. Srila Svami Maharaja l’a expliqué dans ses livres, mais il n’en a pas fait mention dans sa prédication générale. Le monde entier, y compris celui des dévots, regorgeait d’une jungle de conceptions erronées et d’anarthas, de qualités indésirables; comment des explications au sujet de manjari-bhava auraient-elles pu être entendues?

 

 Son gurudeva, Srila Bhaktisiddhanta Sarasvati Thakura, a dit: «Je suis venu donner le sentiment suivant:

sri-caitanya-mano-bhistam staphitam yena bhutale

svayam rupah kada mahyam dadati sva padantikam

 (Narottama Dasa Thakura, Prema-bhakti Candrika 2)

‘Quand Srila Rupa Gosvami, qui a établi dans ce monde matériel la mission de combler le désir du Seigneur Caitanya, m’accordera-t-il le refuge de ses pieds pareils au lotus?’          

adadanas trnam dantair idam yace punah punah

srimad-rupa-padambhoja-dhulih syam janma janmani

 (Sri Raghunatha Dasa Gosvami, Sri Dana-keli Cintamani 175)

 

‘Cette âme déchue se tient avec une paille entre les dents et supplie sans cesse pour atteindre la poussière des pieds de lotus de Srimad Rupa Gosvami, vie après vie.’»

Srila Rupa Gosvami fut le premier à déclarer que Sri Sacinandana est Krishna. Lorsque Sri Caitanya Mahaprabhu l’entendit de ses lèvres, il devint timide et dit: «Ne parle pas ainsi.» La mission de Srila Rupa Gosvami et de Sri Caitanya Mahaprabhu était uniquement d’offrir ce sentiment que possèdent les manjaris, mais nous ne pouvons le donner aux dévots ordinaires, parce qu’ils ne peuvent en apprécier la valeur. Il en est même qui l’ont en horreur.

 Srila Prabhupada Bhaktisiddhanta Sarasvati Thakura a commencé, avant tout, par défricher la jungle des courants mayavada, sahajiya, sakhi-beki et autres philosophies trompeuses. Plus tard, lorsqu’il était à Radha-kunda avec des milliers de dévots durant Vraja-mandala parikrama, il a dit: «Ne pensez pas que l’objectif de notre bhakti soit ce que je suis en train de vous expliquer maintenant. Il est tout autre. Notre but véritable est Radha-kunda et le service des gopis au couple divin Sri Sri Radha-Krishna. Vous devez toujours vous en souvenir, sinon, vous serez simplement des karmis, des dévots matérialistes.»  

 

C’est ça notre mission. Je suis venu pour vous aider et vous remémorer la mission de Srila Svami Maharaja, Srila Rupa Gosvami et Sri Caitanya Mahaprabhu.

Après que Srila Svami Maharaja ait quitté ce monde, certains sannyasis et d’autres dévots se sont affaiblis et se sont mariés. Je pense que vous tous, qui êtes ses disciples ici présents, étiez alors brahmacaris, et maintenant vous êtes aussi tous mariés. S’il était présent physiquement aujourd’hui, ce serait différent. J’ai pensé qu’il valait mieux que je vienne vous aider afin de satisfaire la demande de mon siksa-guru. C’est uniquement à cette fin que je suis ici.

Edition: Syamarani Dasi Traduction: Krishna-bhakti Dasi Correction: Syamananda Dasa
 
mail du forum Krishna Bhakti dasi


09:23 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.