07/07/2005

Terrorisme à Bharat

Aaj Tak, la chaîne de télévision indienne avait montré le 4 avril 2002, des enfants hindous, qui ont été attaqués, par des terroristes musulmans qui leur avaient injectés le virus de sida,  dans une ville appelée Kundapur dans la zone Udipi de Karnataka au Sud l'Inde. Les enfants ont reçus des piqûres aux torse et au dos. L'attaque sur quatre enfants âgés entre 10 à 14 est arrivée le jour final de la fête annuelle au temple Nandikeswar dans Aasodu dans Koteshwar taluk samedi, le 30 mars 2002.

 

Après cette diffusion, la police avait reçus pour ordre de veiller à ce que cela ne se reproduise plus.

De nouveau une fille hindoue a reçu de force une injection du virus du sida.

 

Mercredi, le 3 avril 2002, tandis qu'elle rentrait chez elle après sa journée d’école.

Un seul journal indien avait parlé de cette histoire à l’époque !!!(les autres journaux ayant refusé…).

Le problème a été discuté à l'assemblée Karnataka t le Ministre de l'Intérieur M. Mallikarjun Kharge a promis d'envoyer des fonctionnaires de la police pour examiner l'incident.

 

Le terrorisme par des musulmans indiens prend une nouvelle tournure qui a récemment  commencé avec le meurtre de deux douzaines d'enfants dans Jammu.

Ensuite c'était l’assassinat  de 58 Hindous (brûlés vifs) incluant des femmes et des enfants dans l'Express de Sabarmathi à Godhra dans Gujarat sur 27ème février 2002.

 

Maintenant les terroristes musulmans visent des enfants hindous au Sud l'Inde dans Karnataka avec l'injection de virus de sida.

 

Les organisations des Droits de l'Homme prendre conscience que le terrorisme musulman ne devrait pas être pris à la légère et devrait se demander si l' ISI  Pakistanais n’est pas le cerveau de tout cela.
 
"We_are_the_protectors_of_dharma_and_we_will_do_anything_to_destroy_adharma" Sanjay Sharma


09:41 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.