27/06/2005

Le bien fondé de l' Hindouisme partie 3

Leur proclamation pour la liberté religieuse et le droit de conversion, vise à la base à tenter de démontrer auprès des populations défavorisées, que l'hindouisme est faux, un ensemble de superstitions et de pratiques arriérées. Leur guerre sainte contre de tels ennemis du seul vrai dieu est clairement proclamée. Les hindous dans l'ensemble réagissent rarement contre ces diffamations et agressions contre l'hindouisme, soit par une fausse tolérance, ou par un sentiment d'infériorité. Certains ne s'opposent pas aux proclamations exclusitivistes de ces fondamentalistes chrétiens et musulmans par crainte de passer à leur tour pour des extrêmistes hindous. Mais il est injustifié pour une honnête personne d'avoir peur si en adhérant strictement à ces principes, il refuse par ailleurs de soudoyer, voler, tricher, dire des mensonges. Une stricte adhérence à ces principe n'est pas une mauvaise chose du moment que ces principes ne sont pas contraire à l'éthique. C'est là le coeur du problème. Des personnes désinformées, ne font pas la différence entre ce qui est éthique et ce qui ne l'est pas dans le comportement religieux, considérant que toute conduite est acceptable du moment qu'elle porte le label "religion". La conscience et le discernement nous disent clairement qu'une telle attitude est dangereuse et destructrice.

C'est pour cela que les activités illégales et contraires à l'éthique des fondamentalismes religieux sont condamné dans les pays civilisés, non parce qu'il est mauvais de suivre strictement ses propres principes, mais parce que ces fondamentalismes particuliers ne respectent pas les valeurs humaines que sont l'éthique, l'intelligence, le sens commun, la compassion, l'équité, la justice, la vérité, pour les remplacer par qu'ils considèrent comme l'application de leur principes religieux, ou l'indiscutable domination sur toute chose et tout individu. Ces personnes croient que leur religion doit conquérir le monde. Une telle perception de la religion est basée sur l'ignorance. Les ecritures védiques expliquent que cette influence de l'ignorance fait que les gens prennent la religion pour de l'irreligion, et l'irreligion pour de la religion.

 Non, tous les chrétiens ne partagent pas cette position idéologique, mais les chrétiens modérés ne peuvent pas neutraliser cette irréligion qui se propage au nom du christianisme. Ces fanatiques prennent puissance, détermination et agressivité en exploitant les bons sentiments des chrétiens plus tièdes, ils réclament la liberté religieuse pour eux seulement partout dans le monde, bien que leur liberté nie la liberté et la validité des autres en les effaçant par tous les moyens.

extrait du groupe msn Vishnouisme : http://groups.msn.com/VishnouismeuncheminversDieu/news.msnw

21:32 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.