26/06/2005

Le bien fondé de l' Hindouisme partie 2

Pourquoi est-il sous estimé dans sa propre patrie ?

Parce qu'en Inde la connaissance n'a pas été suffisamment accessible à tous et  n'a pas été présentée avec sérieux.  Les indiens ne prennent pas l'hindouisme assez au sérieux. Durant les deux siècles passées, les meilleures familles indiennes, représentant l'intelligentsia, la finance, la culture et l'administration publique ont préféré envoyer  leurs enfants étudier dans des écoles chrétiennes pour obtenir une éducation académique, avec le résultat de faire naître un complexe d'infériorité et de développer une attitude négative contre l'hindouisme dans les meilleure couches de la société, génération après génération. On pense que les valeurs et les attitudes familiales sont absorbées très tôt dans la formation du caractère d'un enfant. Généralement la mère s'occupe de l'éducation de l'enfant, le père trop occupé par des devoirs, et la tradition absorbée par l'enfant se fait uniquement à travers les cérémonies religieuses, laissant inexpliqué le côté philosophique et théologique. La religion est devenue un simple folklore…Ainsi les classes dominantes de la société indienne ont contribué à façonner une image négative de l'hindouisme. Durant le 20ème siècle grâce aux efforts de maîtres qualifiés et sincère, l'hindouisme est devenu célèbre dans le monde entier et en particulier dans des pays occidentaux en Europe, Amérique, Australie ou le nombre de personnes sincères étudiant les principes du sanatana dharma dans ses diverses voies a augmenté. 

Toutefois, en Inde, le sanatana dharma a rencontré de sérieux problèmes, attaques terroristes contre des temples et des pélérinages, diffamations publiques des connaissances védiques, profanations de temples et images sont aujourd'hui fréquentes bien qu'elles soient rarement relayées par les médias. Aucune action n'est prise pour protéger l'hindouisme, tellement le gouvernement est effrayé des protestations des fondamentalistes musulmans et chrétiens et les soi-disants "laiques" qui les supportent indirectement. Ces fondamentalistes chrétiens et musulmans clament une liberté de religion basée sur la diffamation et la destruction de l'hindouisme, prétextant ou supposant la supériorité de leur propre religion, considérée comme la seule vraie, d'où leur devoir de convertir les personnes des autres religions appelées païens, idolâtres ou infidèles. Nous voyons que tous les moyens sont acceptables dans leurs campagnes de conversions qui incluent des méthodes contraire à l'éthique, telles qu'agressions, violences, menaces, chantage, fausses promesses, pressions politiques, diffamation en diffusant des documents falsifiés, corruption en soudoyant les personnes, .../...
 

extrait du groupe msn Vishnouisme : http://groups.msn.com/VishnouismeuncheminversDieu/news.msnw


11:10 Écrit par Dharma Today | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.